La pêche en Timonerie / Cabine / Vedette

 

Définition du bateau timonerie (ou cabine)

La timonerie, ou encore cabine, passerelle ou passerelle de navigation, est le compartiment d'un bateau d'où l'on dirige la navigation. On y trouve les commandes du navire : barre, commande directe moteur(s) ou chadburn, les aides à la navigation (électronique embarqué : radars, système de positionnement par satellite G.P.S., le sondeur), parfois la table à cartes, les appareils de radiocommunication et de communication interne, le central d'alarmes.
Bateau  timonerie (cabine)
Ce compartiment est vitré et permet l'observation visuelle sur presque 360°.

Le bateau à cabine (ou à timonerie) est à propulsion à moteur thermique hors-bord, z-drive ou inboard. Sa coque est en polyester rigide et possède un V marqué avec francs bords hauts. La timonerie est plus ou moins spacieuse. On peut considérer deux configurations standards : grande timonerie et peu de place arrière, et petite timonerie pour une grande place arrière. Ce type de bateau permet d'envisager la pêche à 2 à 5 personnes, parfois plus que les bateaux de guides de pêche de type "charters". L'encombrement du bateau à cabine nécessite bien souvent une place de port ou un corps-mort.

Bateau  timonerie  moteur hors bord
Bateau à cabine à moteur hors-bord
Bateau  timonerie  moteur inboard (arbre d'hlice)
Photo © Guillaume Fourrier

Bateau à cabine à ligne d'arbre (moteur inboard)

Le bateau à cabine est adapté à la pêche sur des postes hauturiers toute l'année, particulièrement pour les pêches verticales sous le bateau et à la traîne lente à l'abri dans la cabine.

Il présente un avantage certain : l'espace à bord abrité des éléments. Quoi de plus agréable que de retrouver un petit "chez-soi" bien rangé, à chaque fois que l'on monte à bord du bateau pour partir en pêche ? C'est l'avantage de tous les bateaux à cabine. On peut alors distinguer deux types de timoneries : les habitables côtiers à petite cabine, et les habitables hauturiers disposant d'une grande timonerie dans laquelle on tient debout. Si la première autorise un rangement abrité, la deuxième, la plus grande, permet aux pêcheurs d'être abrités des ondées, vents du matin ou froidures hivernales.
Dans les deux cas, finit le déménagement à chaque partie de pêche. Ici tout le matériel de sécurité et la plupart du matériel de pêche peut rester à bord : plus de risque d'oubli à terre.

Les bateaux hauturiers à cabine habitable permettent de naviguer au large confortablement, pour rechercher les gros carnassiers qui nous font tant rêver. Selon le vieil adage "qui peut le plus peut le moins", le skipper d'un tel bateau peut rester pêcher près de la côte s'il le désire tout en profitant de son espace et son confort de pêche pour une partie aux leurres ou au poser.